10 romans de la rentrée littéraire afro 2020 qui font parler d’eux

Rentrée littéraire afro 2020

La rentrée littéraire afro accueille cette année au moins une vingtaine de titres du côté de la fiction. Le Baobab Littéraire en a sélectionné 10, émanant d’écrivains afrodescendants déjà connus, d’autres qui publient un 2e roman très attendu, et enfin certains dont on découvre le premier roman

#1.Des baisers parfum tabac (Tayari Jones)

Des baisers parfum tabac

Après Un mariage américain à la rentrée littéraire 2019, Tayari Jones est de retour avec Des baisers parfum tabac. A Atlanta dans les années 70, Dana apprend à 5 ans qu’elle est le fruit d’une union illégitime entre James et sa mère Gwendolyn. Plus tard, à 14 ans, elle fait la connaissance de la fille de la femme de son père, Chaurisse. C’est le début d’une amitié bien particulière. 

#2.Les lumières d’Oujda (Marc Alexandre Oho Bambe)

Les lumières d'Oujda

Marc Alexandre Oho Bambe, Franco-Camerounais connu sous son nom de slameur Capitaine Alexandre, sort un premier roman sur la migration. Dans Les lumières d’Oujda, un Camerounais qui tentait de rejoindre Rome clandestinement est renvoyé chez lui. Finalement, il s’engage dans une association basée au Maroc, qui lutte pour éviter des départs vers l’Europe. 

#3.L’autre moitié de soi (Brit Bennett) 

L'autre moitié de soi

L’autrice afro-américaine du Coeur battant de nos mères questionne l’identité et le racisme dans son nouveau roman, L’autre moitié de soi. 14 ans après la disparition des jumelles métisses Vignes, Désirée retourne dans sa ville natale, dans le Sud où la ségrégation vient seulement d’être abolie. On découvre que Stella, grâce à sa couleur de peau très claire, mène une vie de Blanche à Boston.

#4.La danse du vilain (Fiston Mwanza Mujila)

La danse du vilain

Après Tram 83, l’écrivain congolais Fiston Mwanza Mujila revient en cette rentrée littéraire avec La danse du vilain. On voyage entre Lubumbashi au Zaïre en plein chaos, et l’Angola en pleine guerre civile dans les années 90. Le jeune Sanza quitte sa famille pour rejoindre les gamins de la rue. Il y trouve une vie de galères et de bagarres, sur fond de dictature et de corruption. 

#5.Du miel sous les galettes (Roukiata Ouedraogo) 

Du miel sous les galettes

Née au Burkina Faso, l’humoriste Roukiata Ouedraogo nous y transporte pour raconter une histoire de son enfance dans Du miel sous les galettes. Son père est accusé à tort d’un détournement de fonds et envoyé en prison. Sa mère, Djelila, va élever ses 7 enfants seule avec bravoure, en vendant des galettes de miel. 

#6.Nickel boys (Colson Whitehead) 

Nickel boys

Avec Nickel boys, Colson Whitehead (on parlait d’Underground Railroad dans un article précédent) continue à scruter la ségrégation. Dans les années 60 en Floride, Elwood Curtis s’apprête à rejoindre l’université. Mais il est envoyé par erreur à la Nickel Academy, une maison de correction pour jeunes délinquants. Il s’agit en réalité d’un enfer sur Terre, où l’on fait subir les pires exactions aux pensionnaires. 

#7.Fille, femme, autre (Bernardine Evaristo) 

Fille, femme, autre

A travers la fiction Fille, femme, autre, Bernardine Evaristo narre la vie de 12 femmes noires en Angleterre. Âgées de 19 à 93 ans, ayant des profils différents, elles sont à la recherche d’un père, de l’amour, d’une maison, de la liberté ou encore d’une identité. 

#8.Black Manoo (Gauz) 

Black Manoo

Dans ce 3e roman, Gauz met en scène Black Manoo, un Ivoirien junkie sans-papiers qui débarque à Paris Belleville dans les années 90. Baladé entre squats et logements temporaires, il a pour guides son meilleur ami dealer et son amoureuse avec qui il ouvre un bar clandestin. 

#9.Les impatientes (Djaïli Amadou Amal) 

Les impatientes

Inspiré de la vie de l’autrice camerounaise Djaïli Amadou Amal, ce premier roman est en lice pour le prix Goncourt. Les Impatientes raconte le tragique destin de trois femmes dans une société ultra-patriarcale, dont Ramla et Hindou, deux soeurs de 17 ans mariées de force. La première à un homme de 50 ans, la deuxième à son cousin alcoolique. 

#10.Un soupçon de liberté (Margaret Wilkerson Sexton) 

Un soupçon de liberté

Un soupçon de liberté, premier roman de Margaret Wilkerson Sexton, suit 3 destins d’une même famille de La Nouvelle-Orléans. Une femme qui tombe amoureuse en 1944, et sa fille qui élève seule l’enfant d’un mari accro au crack dans les années 80. Puis cet enfant dealer qui sort de prison en 2010 et qui s’apprête à devenir père à son tour. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *