10 classiques incontournables de la littérature africaine du 20e siècle

Ils ont marqué la littérature mondiale et sont étudiés dans les universités des 4 coins du globe. Voici 10 livres phares d’écrivains africains parus durant la 2e moitié du 20e siècle, que l’on compte parmi les grands classiques de la littérature africaine. 

#1.L’enfant noir – Camara Laye – 1953 

L'enfant noir - Camara Laye

Dans ce roman autobiographique, l’écrivain guinéen Camara Laye raconte sa douce enfance sur une terre africaine chaleureuse et solidaire. On le suit de ses 5 ans lorsqu’il découvre avec émerveillement l’atelier de forgeron de son père, jusqu’au moment de son départ pour étudier en France. L’enfant noir est le roman africain le plus lu en Europe. 

#2.Ethiopiques – Senghor – 1956 

Ethiopiques - Senghor

Ethiopiques est l’un des recueils de poèmes les plus célèbres de Léopold Sédar Senghor, tous rassemblés au sein d’Oeuvre poétique. Dans un registre lyrique et élégiaque, il rend hommage aux origines, à l’histoire et aux valeurs de l’Afrique, en empruntant les voix de Chaka et de la Reine de Saba. Négritude, amour, beauté de la femme sont au coeur de ce classique de la poésie africaine. 

#3.Soundjata ou l’épopée mandingue – Djibril Tamsir Niane – 1960

Soundjata ou l'épopée mandingue

En empruntant à l’oralité africaine des récits griots, Djibril Tamsir Niane nous conte, entre histoire et mythologie, l’épopée de Soundjata Keïta, fondateur de l’Empire mandingue au Mali au 18e siècle. 

#4.L’aventure ambiguë – Cheikh Hamidou Kane – 1961

L'aventure ambiguë - Cheikh Hamidou Kane

Cheick Hamidou Kane relate l’histoire du combat intérieur de Samba Diallo, jeune peul du Sénégal déchiré entre son éducation musulmane et la civilisation occidentale rapportée par le colon. Choc des cultures, crise identitaire et apprentissage spirituel s’invitent dans ce livre africain fondateur très philosophique.  

#5.Tout s’effondre – Chinua Achebe – 1966 

Tout s'effondre - Chinua Achebe

Très souvent cité comme LE chef d’œuvre absolu de la littérature africaine, Tout s’effondre (Things fall apart dans sa version anglaise) nous emmène dans un village nigérian confronté à l’arrivée des missionnaires chrétiens, en amont de la colonisation. Chinua Achebe a écrit ce roman précolonial en réaction à la peinture faussée de la vie africaine par les Européens. 

#6.Le soleil des indépendances – Ahmadou Kourouma – 1968

Le soleil des indépendances - Ahmadou Kourouma

Au temps de l’indépendance et du parti unique en Côte d’Ivoire, la vie du prince malinké Fama Doumbouya bascule dans la déchéance. Fable politique sur le désenchantement post-indépendance, Le soleil des indépendances s’est imposé dès sa parution comme un grand classique de la littérature africaine

#7.Une si longue lettre – Mariama Bâ – 1979

Une si longue lettre - Mariama Bâ

Dans ce roman épistolaire, Ramatoulaye Fall, veuve sénégalaise, se confie à sa meilleure amie Aïssatou dans des lettres. C’est le premier roman africain à raconter la triste condition des femmes, oppressées par le patriarcat, les traditions, la religion. Une si longue lettre est devenu une oeuvre majeure de la littérature africaine féminine

#8.La grève des bàttu – Aminata Sow Fall – 1979 

La grève des battu - Aminata Sow Fall

Mandaté par l’insolite ministère des “désencombrements humains”, Kéba-Dabo doit chasser tous les mendiants de sa ville pour qu’elle plaise aux touristes. Révoltés, les mendiants se mettent à faire une grève de la mendicité, et tout le système social s’en retrouve chamboulé. Dans cette satire politique et sociale, Aminata Sow Fall dénonce les maux de la société sénégalaise.

#9.A fleur de peau – Tsitsi Dangarembga – 1988

A fleur de peau - Tsitsi Dangarembga

Dans les années 70 au Zimbabwe, la jeune Tambudzaï va lutter pour aller à l’école et échapper à son destin de femme tout tracé dans une société supra patriarcale. Cette autofiction intitulée « Nervous Conditions » dans sa version originale, est le premier livre publié en anglais par une femme noire zimbabwéenne. Tsitsi Dangarembga est considérée comme une figure du féminisme africain.

#10.Amkoullel, l’enfant peul – Amadou Hampâté Bâ – 1991

Amkoullel l'enfant peul - Amadou Hampâté Bâ

Dans ce roman autobiographique, Amadou Hampâté Bâ nous plonge dans le Mali du début du 20e siècle pour nous raconter son enfance en empruntant à l’art du conte. Tout comme le héros de L’aventure ambiguë, il va fréquenter l’école coranique, puis l’école française. Premier volet des mémoires de l’écrivain malien, Amkoullel, l’enfant peul est devenu un incontournable de la littérature africaine.

Vous avez soif de littérature africaine classique ? Retrouvez aussi le classement des 100 meilleurs livres africains, établi lors de la Foire internationale du livre du Zimbabwe en 2002. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.