L’ombre des flammes, saga fantasy d’une autrice noire à découvrir

L'ombre des flammes de Laëtitia Claver

Laetitia Claver, 29 ans et d’origine martiniquaise, est une des rares autrices noires francophones à écrire de la fantasy. En 2021, elle veut ré-auto-éditer sa duologie (anciennement trilogie), L’ombre des flammes, grâce au crowdfunding. C’est l’occasion de s’intéresser à cette saga fantasy dont Le Baobab Littéraire a pu découvrir le tome 1, mais aussi à la personne derrière l’oeuvre. 

Le résumé de L’ombre des flammes, T.1 

Au royaume de Kira, la dictature sévit. La magie est interdite et quiconque soupçonné d’être un sorcier peut être arrêté, torturé et même tué. Esme, sorcière angoissée de 20 ans, n’a visiblement pas la faculté d’utiliser sa magie, mais vit tout de même dans la peur. 

Un jour, elle découvre qu’on a bridé ses pouvoirs. Peu de temps après, son débridage contre sa volonté par une amie qui voulait l’aider, va l’obliger à vivre avec. Elle est donc forcée d’apprendre à contrôler des pouvoirs magiques ultra puissants, qui la dépassent. Mais se sentant plus vivante que jamais, Esme y prend goût. C’est alors qu’elle déclenche malgré elle une guerre !

Si vous cherchez une saga fantasy auto-éditée de qualité, vous êtes au bon endroit. A travers une écriture portée par les émotions, vous découvrirez les aventures trépidantes d’une héroïne torturée par ses pouvoirs magiques.  

Un nouveau départ pour L’ombre des flammes

Laëtitia Claver a commencé le 1er tome  de L’ombre des flammes en 2013, dans le but d’être publiée. L’écriture a été longue et douloureuse, elle annonce d’ailleurs avoir arrêté de compter après la 8e réécriture ! Elle a connu ensuite une expérience foireuse avec une maison d’édition, avant de décider de s’auto-éditer sur Amazon.

Mais Laëtitia n’est vraiment pas fan de la plateforme, donc elle s’en est retirée. Elle vient de lancer une campagne de financement participatif sur Ulule le 1er février pour pouvoir rééditer L’ombre des flammes

Nouvelle vie en perspective pour la série, qui va adopter un nouveau look illustré et un nouveau format. C’est désormais une duologie et non plus une trilogie : Partage et mensonges pour le T.1, Union et imposture pour le T.2. Illustratrice freelance, l’autrice créé elle-même ses propres couvertures. C’est pas la classe, ça ? 

L'ombre des flammes - tome 1
L'ombre des flammes, tome 2

Les projets de Laetitia Claver, écrivaine hyper-productive

C’est bien simple, Laëtitia ne peut pas vivre sans écrire. Elle ressent toujours ce besoin de créer des histoires, elle gère plusieurs projets à la fois, et publie beaucoup depuis deux ans. Au point d’ailleurs de se fatiguer elle-même de son hyperactivité. Mais quand elle n’écrit pas, elle a l’impression de dépérir. 

La croisée des mondes de Phillip Pullman ou encore L’assassin royal de Robin Hobb font partie des lectures qui l’ont marquée et qui lui ont donné l’envie d’écrire. Après L’ombre des flammes, elle a auto-édité une 2e série, Métamorphoses. Un roman fantastique, La fleur bleue, doit paraître cette année. Suivra certainement le 1er tome de Shandee, une autre saga fantasy en projet depuis 2013. 

Laetitia Claver, auteure fantasy

Des romans fantasy avec des personnages noirs 

La diversité est peu présente dans la littérature de l’imaginaire. Laëtitia indique qu’il est rare d’y voir des personnages noirs, et qu’ils récoltent souvent des rôles de figurants lorsqu’ils sont présents. 

Pour une fois, dans L’ombre des flammes, l’héroïne, Esme, est une métisse bisexuelle. L’écrivaine auto-éditée précise d’ailleurs que ses projets littéraires futurs accueilleront encore davantage de diversité. Par exemple, dans Shandee, presque tous les personnages seront noirs. 

Participez à la renaissance de L’ombre des flammes sur Ulule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *