Neïba, nouvelle héroïne de la littérature jeunesse afro

Neiba Je sais tout

Dans Neïba Je-sais-tout : Tu sais garder un secret ?, l’héroïne est une fillette de 9 ans charmante et rigolote, mais qui ne sait pas tenir sa langue. Pour elle, garder un secret, c’est un peu comme “ne pas manger des choses qu’on aime bien alors qu’on sait qu’elles se trouvent dans le placard de la cuisine”.

Avec franchise et humour, elle raconte à la première personne comment le fait d’avoir répété les derniers secrets de son frère et de sa mère à sa meilleure copine Sanaa, sans pour autant vouloir faire du mal, a semé la zizanie au sein de sa famille.

Pourquoi avoir créé Neïba ?

Neïba Je-sais-tout : Tu sais garder un secret ? est le premier tome d’une nouvelle série romanesque destinée aux 6-10 ans, auto-édité chez Publishroom en juin 2017. Pour une fois, l’héroïne est noire. L’auteure Madina Guissé déplorait le fait que les afro-descendants trentenaires comme elle aient grandi avec des personnages littéraires récurrents qui ne leur ressemblaient pas.

On pense par exemple au Petit Nicolas ou encore à Martine. Aujourd’hui, pour les nouvelles générations, il n’y a que Kirikou. Il est bien gentil et bien mignon, ce n’est pas le problème. Mais c’est un personnage créé avant tout pour représenter l’Afrique profonde. Et pour couronner le tout, il est tout nu.

C’est un fait. La littérature jeunesse contemporaine française a tendance à ne mettre en scène des personnages noirs que pour parler de l’Afrique et de ses problèmes. En partant de ce constat, l’auteure Madina Guissé a voulu créer un personnage auquel pourraient réellement s’identifier les petites filles noires d’aujourd’hui. Le bouquin a été illustré par Lyly Blabla, une jeune illustratrice, et le résultat est plutôt frais.

Le but de Madina Guissé, c’est que Neïba devienne, au même titre que Caroline par exemple, le personnage récurrent d’une série. D’ailleurs, j’ai une bonne nouvelle. Le 2e volet de la série, Neiba Je-sais-tout : un portable dans le cartable, sortira en juin !

Neiba Je sais Tout : un portable dans le cartable

Retrouvez une ITW de l’auteur donnée à My Afro Week lors de la sortie du 1er tome ici, ainsi que sa page Facebook.

Notons que l’année 2017 a également vu naître une autre nouvelle pépite dans la littérature jeunesse afro-française. Il s’agit de Comme un million de papillons noirs de la blogueuse afroféministe Laura Nsafou alias Mrs Roots. Avec pour thème l’acceptation des cheveux crépus, ce bel album illustré par Barbara Brun était très attendu dès sa campagne de financement lancée durant l’été dernier…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.